battage


battage

battage [ bataʒ ] n. m.
• 1329; de battre
1Action de battre. Le battage des tapis à la fenêtre.
Opération agricole qui consiste à séparer de l'épi ou de la tige les graines de certaines plantes. Le battage du blé, du colza. Aire de battage. Battage au fléau, à la batteuse.
Battage de l'or, pour le réduire en feuilles très minces servant à la dorure.
2(1866; d'apr. battre la grosse caisse) Fig. Publicité tapageuse, exagérée autour d'une personne ou d'une chose. bruit, publicité , 2. réclame, et aussi matraquage. On a fait beaucoup de battage autour de ce livre.

battage nom masculin Opération qui consiste à séparer les grains de certaines plantes (céréales, légumineuses, oléagineux) des organes auxquels ils restent fixés après la récolte ; époque à laquelle a lieu cette opération. Familier. Publicité excessive, tapageuse, en faveur de quelqu'un, quelque chose : Faire du battage autour d'un film. Céramique Action de battre la pâte pour en extraire les bulles d'air et la rendre homogène. Mines Frappe du fleuret ou de la tige de sonde. Procédé de forage dans lequel le trépan, animé d'un mouvement de va-et-vient, frappe contre le fond du trou sans aucune rotation. (Utilisé surtout pour enfoncer les pieux de fondation.) Cuirs et peaux Opération destinée à donner de la fermeté et de l'imperméabilité au cuir à semelle de tannage végétal. Reliure Opération effectuée pour aplatir le volume et en faire une masse compacte. Tabacs Traitement des feuilles de tabac consistant à séparer mécaniquement les nervures principales, ou côtes, du parenchyme. Tapisserie Interpénétration de deux ou plusieurs couleurs par des sortes de hachures. Technique Opération qui consiste à battre certains objets (en particulier certaines matières textiles), certains produits pour les débarrasser de leurs impuretés. ● battage (expressions) nom masculin Battage d'or, transformation des plaques de métal en feuilles d'une extrême minceur, uniquement à l'aide du marteau. Secteur de battage d'une pièce d'artillerie, angle, rapporté à l'axe du navire, à l'intérieur duquel aucun obstacle n'empêche la pièce d'être pointée et de tirer. Battage de pieux ou de pilotis, action d'enfoncer un pieu ou un pilotis, en frappant sur sa tête, au moyen d'une masse (mouton), d'un marteau trépideur ou d'un engin vibrant. ● battage (synonymes) nom masculin Familier. Publicité excessive, tapageuse, en faveur de quelqu'un, quelque chose
Synonymes :
- tam-tam (familier)

battage
n. m. Action de battre. Battage des tapis.
Battage des céréales, pour séparer le grain des épis.
Battage de l'or: martelage des lames d'or pour les réduire en feuilles très minces.
Battage de pieux: enfoncement de pieux dans un terrain peu résistant, par ex. pour servir de fondation à une construction.
|| Fig. et Fam. Faire du battage: faire une publicité tapageuse et excessive.

⇒BATTAGE, subst. masc.
A.— Peu usité. Action de battre :
1. — Écoutez, les enfants qui pleurent ce n'est pas gai...
— Rose est faignante...
De là une dissertation sur la façon de « corriger » les enfants; le battage des enfants étant assimilé à une nécessité domestique, telle que le battage des tapis.
FRAPIÉ, La Maternelle, 1904, p. 260.
Au fig. Publicité excessive et tapageuse qui se fait autour d'un événement, d'une personne ou d'une chose :
2. Dans ce temps-là la médecine ne faisait pas de réclame, elle guérissait. Pas de battage, des actes.
A. ARNOUX, Paris-sur-Seine, 1939, p. 172.
Arg. Mensonge :
3. Non! tout ça, c'est du battage. Le prince Victor ne marchera pas. Nous non plus. (Joinville).
BRUANT 1901, p. 315.
B.— TECHNOLOGIE
1. AGRIC. Opération qui consiste à battre les céréales pour séparer le grain de l'épi. Battage au fléau, battage mécanique; frais de battage :
4. Tandis que sa mère s'éloignait, elle ramassa son fléau et se remit au travail. Le battage continua, régulier, à la même cadence sûre et monotone. Mais le bruit alterné des fléaux sur la terre battue ne comblait pas le silence gêné qui séparait le père et la fille.
AYMÉ, La Jument verte, 1933, p. 180.
2. P. ext. Procédé de transformation d'une matière première, à laquelle on fait subir des chocs successifs. Battage de la laine, du fil, de la pâte, de la poudre, du cuir, de l'or :
5. Le fer cède à certains degrés de battage ou de pression réitérée; ses impénétrables molécules, purifiées par l'homme et rendues homogènes, se désagrègent; et, sans être en fusion, le métal n'a plus la même vertu de résistance.
BALZAC, Splendeurs et misères des courtisanes, 1847, p. 515.
En partic. Synon. de barattage :
6. Quand (...) le lait est destiné (...) à la fabrication du beurre, la laiterie doit renfermer les appareils et ustensiles nécessaires aux opérations suivantes 1° le crémage,l'écrémage,le battage ou barattage,le délaitage et le travail du beurre.
A.-F. POURIAU, La Laiterie, 1895.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. a) 1329 agric. « opération qui consiste à séparer de l'épi ou de la tige les graines de certaines plantes » (J. RICHARD, Thierry d'Hireçon, 14 dans R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 138 : Pour le battage de IIIIe LII. mencaus de blé des blés de loge qui furent batu a XXV°) — XVe s. dans GDF. Compl.; repris au XVIIIe s. 1751, Encyclop. t. 2; b) 1847 technol. « opération consistant à réduire les métaux en feuilles d'une extrême ténuité au moyen d'un marteau » (BALZAC, supra, ex. 5); 2. 1849 arg. (Le Jargon de l'arg. réformé dans SAIN. Sources arg. t. 1, p. 201 : Battage, menée astucieuse); d'où 1901 (BRUANT, p. 386 : Réclame. Battage ... [s'emploie en mauvaise part]).
Dér. du rad. de battre; suff. -age.
STAT. — Fréq. abs. littér. :34.
BBG. — GALL. 1955, p. XXV. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 104, 251.

battage [bataʒ] n. m.
ÉTYM. 1329, sens 2.; de battre.
———
I
1 Action de battre. || Le battage des tapis à la fenêtre.
(1874). Techn. || Battage de l'or, pour le réduire en feuilles très minces servant à la dorure.Le battage de la laine.
Battage du beurre. Barattage.
2 Opération agricole qui consiste à séparer de l'épi ou de la tige les graines de certaines plantes. || Battage du blé ( Battaison, vx), des plantes fourragères, du colza. || La saison des battages. || Aire de battage. || Battage mécanique. Batteuse.
1 Le battage au fléau et le foulage par les pieds des chevaux ou avec des rouleaux (ce qu'on appelle le dépiquage) ont été exclusivement employés pendant une longue série de siècles; ils sont remplacés aujourd'hui par le battage mécanique avec des machines dites batteuses.
Omnium agricole, p. 105.
Époque, saison du battage. Battaison (régional).
———
II (1866, de battre la grosse caisse, comme le faisaient les charlatans pour attirer la clientèle; 1848, argot, « supercherie, feinte »). Fig., fam. Publicité tapageuse exagérée, autour d'une personne ou d'une chose. Publicité; bluff, bruit, réclame. || On fait beaucoup de battage autour de ce livre, on en vante bruyamment, excessivement les mérites. Exagération.
2 En fait, ça ne me plaisait pas non plus tout ce battage qu'on faisait autour de Robert… on parlait de lui de manière bien plus tapapeuse qu'avant la guerre.
S. de Beauvoir, les Mandarins, p. 163.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Battage d'or — ● Battage d or transformation des plaques de métal en feuilles d une extrême minceur, uniquement à l aide du marteau …   Encyclopédie Universelle

  • battage — BATTAGE. s. mas. Terme d Agriculture. Il se dit De l action de battre le blé, et du temps qu on y emploie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • battage — /ba taʒ/ s.m., fr. [der. di battre battere ], in ital. invar. 1. (massm.) [grossa azione propagandistica: un massiccio b. pubblicitario ] ▶◀ campagna, promozione, propaganda, pubblicità. 2. (estens.) [pubblicità eccessiva attorno a qualcosa o a… …   Enciclopedia Italiana

  • battage — /fr. baˈtaʒ/ [vc. fr., propriamente «battitura», dal v. battre nell espressione battre la grosse caisse «battere la grancassa»] s. m. inv. pubblicità massiccia, lancio (pubblicitario), campagna (pubblicitaria), propaganda, martellamento… …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Battage — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le terme « battage » désigne de manière générale l action de battre. Il peut avoir des significations spécifiques, notamment en agriculture et… …   Wikipédia en Français

  • BATTAGE — n. m. T. d’Agriculture Action de battre les tiges de céréales pour séparer l’épi de la graine. Battage du blé, du seigle. Battage au fléau. Battage mécanique. Par extension, Battage du beurre, Action de battre la crème pour la convertir en beurre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • battage — nm. batazho (Albanais, Villards Thônes). A1) battage (du blé), dépiquage : ékossaizon, ékoyaizon nf. (Saxel), bouchri (Cordon). E. : Aire. B) les différentes techniques de battage du blé : Batteuse, Battoir, Bâton (=> Battre), Fléau, Manège …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • battage — bat·ta·ge s.m.inv. ES fr. {{wmetafile0}} TS pubbl. massiccia campagna pubblicitaria: l uscita del libro è stata preceduta da un grande battage …   Dizionario italiano

  • BATTAGE — s. m. T. d Agricult. Action de battre le blé, de séparer le grain de l épi avec le fléau …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • battage — (ba ta j ) s. m. 1°   Action de battre le blé pour séparer le grain de l épi. 2°   Dans la draperie, préparation donnée à la laine. 3°   Action de battre la poudre dans les mortiers. 4°   Opération pour faire le beurre, consistant dans l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.